Recrutement

 

1. Recrutements en sortie d'Ecole

 

Pour environ 80 % d'entre eux, les ingénieurs des mines ont été recrutés comme ingénieurs-élèves à la sortie de l'École polytechnique, des Écoles normales supérieures (Ulm, Lyon, Cachan), de Mines-ParisTech (cycle civil), ou de Télécom-ParisTech (cycle civil). Les promotions annuelles comptent au total environ 20 ingénieurs-élèves.

 

Les ingénieurs-élèves du corps des mines bénéficient pendant trois ans d’un cursus de formation complémentaire comportant des parcours de formation spécifique assurée par Mines-ParisTech et Télécom-ParisTech.

 

minesparistech_400

telecomparistech_400

Mines-ParisTech - 60 bld Saint-Michel, Paris 6ème

Télécom-ParisTech - 46 rue Barrault, Paris 13ème

 

La formation du corps des mines est fondée sur un investissement personnel approfondi, et l’acquisition de connaissances scientifiques et techniques, visant à doter les jeunes ingénieurs d’une forte légitimité professionnelle et à développer chez eux la connaissance de la réalité du monde économique et des attentes de la société dans un contexte mondialisé, la compréhension du fonctionnement de l’État et de la gouvernance internationale. Cette formation fait une large part aux missions en entreprise, en France et à l'étranger, et donne aux jeunes ingénieurs une expérience approfondie de l’international qui les prépare aux enjeux de leur vie professionnelle. Cette formation se caractérise par un équilibre entre acquisition de compétences scientifiques de haut niveau et préparation à leurs futures responsabilités de décideurs.

 

L'accent est mis sur la préparation à l'environnement professionnel. Travail en équipe, gestion de projet, missions en entreprise et mémoire sur les enjeux publics constituent ainsi le complément indispensable aux enseignements managériaux et techniques.

 

2. Recrutements professionnels

  

Les autres ingénieurs des mines sont recrutés en cours de carrière:

  • par la voie d’un concours professionnel ouvert à des fonctionnaires et agents non titulaires de droit public ;

  • par la voie d’un examen professionnel ouvert aux ingénieur et ingénieurs divisionnaires de l’industrie et des mines ;

  • par la voie d’un concours externe ouvert aux titulaires d’un diplôme de doctorat.

Les ingénieurs recrutés par ces voies bénéficient d’une formation complémentaire de un an.